ensō thérapeutique vous presente

Peter Gleeson – Massothérapeute


peter
Lisez la biographie

Peter évolue en tant que massothérapeute depuis 2007.

Sa précédente carrière de danseur professionnel au sein de plusieurs compagnies internationales l’avait déjà exposé aux bienfaits des thérapies du mouvement. C’est à cette époque que murissent sa sensibilité au travail corporel ainsi que sa fascination pour le soulagement qu’elles offrent sur le plan physique, émotionnel et psychique.

Peter intègre à son parcours plusieurs spécialités.
Il se forme tout d’abord à l’approche suédoise (Kiné-Concept, Montréal) qu’il complète avec le massage myofascial et la thérapie profonde des tissus auprès de l’ostéopathe, massothérapeute et acupuncteur Jacques Tétreault.

Aux côtés de Brian Buckley (CORE Institute, Floride), Peter se spécialise ensuite dans le massage myofascial destiné aux athlètes, avant de se perfectionner auprès de Tom Myers (Kinesis, États-Unis) qui l’initie à l’intégration structurelle.

Spécialiste du massage des fascias et des tissus profonds, Peter croit en la formidable capacité d’auto-guérison du corps humain, dès lors que les soins appropriés lui sont prodigués. Il envisage le massage comme un soutien à la guérison, destiné à créer des changements durables dans le corps et l’esprit de la personne.

Sa clientèle se compose de praticiens et enseignants du yoga, d’athlètes, ainsi que de danseurs professionnels de plusieurs compagnies telles que Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, BJM Danse (Les Ballets Jazz de Montréal), Rubberband Dance Group, ezdanza et Sylvain Émard Danse.

La massothérapie

Le type de massage le plus reconnu et le plus couramment pratiqué en Amérique du Nord est le massage suédois. Les effleurages fluides, percussions vivifiantes et foulages calmants font tous partie des bienfaits facilement reconnaissables du massage suédois. Comme traitement thérapeutique, nous proposons une combinaison du massage suédois avec le massage en profondeur. Grâce à l’application des mouvements lents et des points de pression directe, on arrive à relâcher les tensions musculaires chroniques. Les raideurs et les tensions sont décelées en évaluant l’état et de la texture des couches profondes des muscles. Pour accéder à ces couches profondes du tissu musculaire, le thérapeute peut utiliser ses jointures des doigts, paumes, poings, et avant-bras. Le thérapeute vous demandera de participer en vous montrant des techniques de respiration et de mouvements. Grâce au massage, on arrive non seulement à analyser la qualité des tissus mous, mais également à éliminer l’acide lactique, l’acide urique et autres déchets métaboliques qui causent souvent la congestion musculaire.

Le relâchemant myofascial

En faisant la traction, des points de pression et des positionnements, le traitement myofascial traite les tissus conjonctifs contractiles de l’organisme (les muscles) et les tissus conjonctifs non contractiles (le fascia). Le fascia est une toile complexe qui s’étend à travers l’organisme et qui affecte les systèmes nerveux, viscéral (organes), et musculo-squelettique. Le fascia englobe les muscles, organes et par fois les groupes de muscles en entier.

Bien qu’il ne soit pas contractile, il arrive que le fascia perde son élasticité de façon passive et qu’il retienne des tensions causées par des traumatismes ou des mouvements répétitifs. À la suite des douleurs chroniques ou des dysfonctions physiques, la même chose peut également se produire. Les tensions musculaires chroniques restreignent le flux sanguin et fatiguent l’organisme. Le tissu musculaire et le fascia souffrent si un mauvais fonctionnement ou un surmenage ont lieu. La présence d’adhésions entre les couches de fascia peut diminuer la capacité et l’amplitude des mouvements.

Les techniques de relâchement myofascial enlèvent les spasmes et les adhésions du fascia. L’organisme répond aux traitements en relâchant les tensions emmagasinées dans le fascia, et par conséquent on a plus de flexibilité et d’amplitude dans les muscles, fascia et les structures associées.

Le traitement des points gâchettes

Les points gâchettes sont des points discrets, focaux et hyperirritables, situés dans les bandes musculo-squelettiques tendues. Ils peuvent engendrer des douleurs locales ou diffuses et causent souvent des dysfonctions musculo-squelettiques. Le traumatisme aigu ou les microtraumatismes à répétition peuvent résulter en l’apparition des points gâchettes et provoquer un stress des fibres musculaires. Un de nos principaux objectifs est de diminuer les spasmes par le déclenchement du flux sanguin optimisé. Les spasmes sont souvent maintenus par la rétroaction du système nerveux (douleurs – spasmes – douleurs), et ils diminuent le flux sanguin vers l’endroit des points gâchettes. Si le flux sanguin est affaibli, l’apport d’oxygène le sera aussi, ce qui peut aggraver le spasme par conséquent. Un protocole incluant, entre autres, l’action de micropompage et le massage suivi par l’étirement local est appliqué aux points gâchettes. Ce protocole peut être douloureux momentanément, à cause de l’hypersensibilité des points, mais il apporte un soulagement de la douleur efficace.

réservez une session

Pour plus d’informations, contacter andre@ensoyoga.ca.

retour au début

Inscrivez-vous à la newsletter de ensō yoga

et être le premier à recevoir des offres spéciales & mises à jour.